Hier soir 1 Avril ,ce n’était pas un poisson, foule à la conférence à la médiathèque

Hier soir, plus de 100 personnes sages et attentives ont assisté jusqu’au bout, à la conférence sur ces médecins rebelles , qui, a contre courant à leur époque, ont fait progresser les connaissances médicales pour le plus grand bien de leurs patients ,  tout en faisant face à l’hostilité de leurs confrères.

Ainsi le Léonardo  Fioravanti,  barbier puis médecin et chirurgien de guerre émérite ,inventeur d’un baume antiseptique et cicatrisant.

Mais aussi le Pierre Jean Georges  Cabanis, spécialiste en poison et parfois médecin expéditif, comme pour Mirabeau et Condorcet, cependant raté avec Napoléon.

Ou encore Armand Trousseau, d’abord vétérinaire ,puis psychiatre et médecin, inventeur du vin de la charité et des cigarettes thérapeutiques .

Et que dire sur la belle histoire de l’eau de Mélisse des Carmes , ce qu’en disait la princesse Palatine, belle soeur de Louis XIV, le cardinal de Richelieu ou encore Madame de Sévigné .

Autant d’histoires retrouvées dans mon dernier livre et en tous points historiques.

Potions magiques d médecins oubliés

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *