Le marronnier d’Inde

Le marronnier d'Inde
Le marronnier d’Inde

Un remède royal

Sous Louis XIV on utilise la poudre d’écorce de marronnier en la prisant pour dégager le nez. Madame de Sévigné l’utilisait contre les rhumes appelés alors enchiffrement.

Conserver un marron dans la poche et le changer quand il est sec, calme voire évite les douleurs articulaires.

Bon pour la prostate et les veines, utile pour éviter ce gonflement bien désagréable lié à l’âge.

Le marronnier est surtout efficace contre les troubles circulatoires des membres inférieurs, voire les hémorroïdes. Il augmente grâce au tanin qu’il contient, la résistance de la paroi des petits vaisseaux.

Utile, il l’est aussi contre le diabète, mais aussi anti radicalaire, il combat efficacement le vieillissement.

Augmentant la production de bicarbonates au niveau de l’estomac, il soulage en cas de gastrite.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.