Nouvel aphorisme d’Hippocrate, à votre appréciation, sur l’ortie

Ortie
Ortie

L’ortie aux yeux du peuple herbe si méprisable

tient dans la médecine une place honorable

Q’un malade inquiet dorme malaisément

elle lui rend aussitôt un sommeil secourable.

Contre un fâcheux vomissement

c’est un spécifique admirable

sa graine avec du miel abrège le tourment

d’une colique insupportable.

Le breuvage d’ortie étant réitéré

adoucit de la toux le mal invétéré

réchauffe les poumons, du ventre de l’enflure

et de la goutte même apaise la torture.

Pour en savoir plus sur l’ortie  cliquez

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.