Attention aux médicaments contraires au COVID 19

Comme on vous a déjà mis en garde ne pas s’auto médiques trop facilement avec des médicaments .

Les anti inflammatoires et corticoïdes pris pour un petit mal de tête ou une légère fièvre peuvent aggraver le pronostic du Covid en faisant chuter les défenses immunitaires.

Don pas d’Ibuprofène, kétoprofène et cortisone voire aspirine

si ce n’est pour les personnes prenant habituellement ou à petites doses ces traitements.

Toujours en cas de doute avant de faire en parler à son médecin.

Deuxième information . Même si on trouve trop facilement du plaquénil 200 mg ( hydrocholoroquine) ne pas en prendre seul sans un conseil médical et un électro cardiogramme. La molécule donne des troubles du rythme cardiaque qui peuvent être mortels.

Attention en particulier à ne pas associer sans avis avec des traitements destinés au coeur ( anti arythmiques comme flécaïne°, cordarone°…)

Prendre toujours au moins un avis sinon le traitement peut être plus dangereux que le mal lui même .

En ce cas penser aux plantes peut être une bonne solution

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.