Comment soigner naturellement sa ménopause ?

Ménopause
Ménopause

Ménopause

L’arrêt de l’ovulation par épuisement du stock d’ovules, fait que la disparition des règles est un premier signe de modifications hormonales. Une modification qui s’accompagne alors de signes gênants comme peuvent l’être des bouffées de chaleur, mais parfois de désordre plus ennuyeux comme l’ostéoporose par exemple. Un traitement substitutif hormonal chimique est possible. Est il dénué de risques de contre indications, tout simplement d’effets secondaires, pas toujours, pourquoi ne pas commencer alors par un traitement plus naturel ?

L’ordonnance

Prendre 3 semaines par mois une tasse entre chaque repas de l’infusion suivante du mélange à parts égales de :

  • Vigne rouge (feuilles)
  • Alchémille (plante)
  • Achillée (plante)
  • Aubépine (fleurs)
  • Agripaume (plante)

 

la vigne rouge pour compenser les désordres circulatoires, achillée et alchémille pour lutter contre les bouffées de chaleur (plantes photo progestérone), l’aubépine étant régulateurs du système nerveux lui aussi perturbé et l’agripaume un anti spasmodique utérin.

Appliquer sur le bas ventre deux fois par jour quelques gouttes du mélange suivant :

  • HE de sauge 1 ml
  • HE de cyprès 1 ml
  • HE de camomille 1ml
  • HV de noyau d’abricot 20ml

3 semaines par mois

Si un risque d’ostéoporose familial important existe, consommer de la soupe d’ortie un excellent reminéralisant, plutôt que des laitages de vache pas forcément très indiqués contrairement à la croyance populaire.

En cas de bouffées de chaleur importantes et en l’absence de cancer hormono dépendant, prendre 1 goutte m et s dans 1 c a c de miel.

d’HE de sauge à utiliser avec modération pour ses propriétés fortement oestrogéniques.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.