Danger: les insectes disparaissent et si ensuite c’était notre tour?

Tout le monde en fait le constat les insectes disparaissent entrainant la disparition des oiseaux.

 

Plus de haies en campagne, plus de variété de plantes mellifères donc plus de moyens pour les insectes de se nourir

 

Mono culture intensive sur des centaines d’hectares

Large emploi d’herbicides et d’insecticides

Résultat les abeilles solitaires, les guêpes les bourdons entre autres disparaissent progressivement mais très très vite

Et qui assurait la fertilisation des plantes des arbres et qui surtout assurera cette fertilisation s’ils ne sont plus là?

 

Le constat établi , certains agissent

Ainsi on peut saluer les villes qui font le choix du zéro produits sur leurs plantations

Certaines villes qui ensemencent des prairies variées où les insectes peuvent trouver de quoi butiner, oui en ville mais en campagne?

Des bas côtés de route sont laissés sauvage , choix du Berry

On peut aussi saluer des initiatives locales comme celle de l’association des « Chevaliers de l’Astrée » qui remet en place une forêt comestible comme cela se passe en plusieurs endroits d’Europe pour rétablir une vraie biodiversité nourricière.

Allez sur leur site et vous verrez

Bienvenue

Nous attendons vos témoignages de vos actions locales et nous allons créer une boité à réalisations pour mettre vos actions en lumière.

« Ensemble nous sommes forts « 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.