La plante de printemps : Le bouleau

Se mettre au bouleau au printemps est un excellent moyen de se préparer à l’été, une cure simple permet d’éviter bien des désagréments… Vous trouverez le bouleau sous forme de jus, sous forme de sève filtrée de l’arbre qui a tendance à couler au printemps.

Si on coupe une branche en cette saison va sourdre un liquide visqueux, la sève c’est un excellent draineur naturel.

Un gros bouleau laisse couler jusqu’à 200 litres par jour pendant une vingtaine de jours au printemps.

Attention cependant, ne coupez pas les branches de manière anarchique.

En pharmacie ou en magasin nature vous trouverez cette sève en flacon. faites en une cure pendant 2 à 3 semaines et votre corps sera prêt à affronter l’été, ses rigueurs, ses virus un soleil trop fort agressif pour la peau notamment.

Alors tous les matins un petit verre de sève de bouleau pendant 2/3 semaines et c’est bon pour préparer au maillot, vous voyez ce que je veux vous dire.

Un bon coup de nettoyage quoi, un coup de punch, un bon booster en fait.

Le jus de bouleau extrait à partir des feuilles est moins efficace que la sève.

Simplement pour éviter son oxydation, conservez la au réfrigérateur 2/3 semaines et mettez dedans comme stabilisateurs anti-infectieux quelques clous de girofle. Ils éviteront le trouble qui pourrait se produire mais aussi la fermentation.

Les grands pères à partir de sève de bouleau fabriquaient une sorte de champagne pour leurs petits enfants, pendant que les grands mères préparaient la soupe d’ortie.

On savait alors user de la Nature, sans en abuser.

Tous au bouleau donc… Une belle cure et l’été sera beau !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.