Le sucre notre principal ennemi

sucre
sucre

Communiqué de Caroline Roche attachée de presse des éditions t Souccar sur un livre que je soutiens totalement

Je la cite :

« le sucre fait la Une des médias cette semaine : une étude du CLCV sur les céréales du petit-déjeuner montre qu’elles peuvent contenir jusqu’à trois fois la dose maximale conseillée. Le Point fait couverture sur le sucre et enquête sur ses ravages : obésité, maladies cardio-vasculaires, diabète, avec une interview du Dr Robert Lustig, le médecin qui a déclaré la guerre au sucre.

Dans son livre Sucre, l’amère vérité, dont l’édition française est sortie hier aux Editions Thierry Souccar, ce chercheur et clinicien américain explique pourquoi le sucre est un aliment toxique et addictif dont les industriels et les autorités ont minimisé pendant trop longtemps les effets dévastateurs. Le sucre, dit-il, est aussi toxique que l’alcool pour le foie.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire le communiqué de presse ci-dessous et me tiens à votre disposition pour tout complément d’informations.

Cordialement,

Caroline Roche
Attachée de presse
Thierry Souccar Editions
04 66 53 53 68

Communiqué de presse – Parution le 19 octobre 2017
Sucre, l’amère vérité
Dr Robert Lustig (Université de Californie)
Préface d’Anthony Fardet (INRA)

La déclaration de guerre au sucre

En 2009, un médecin-chercheur inconnu du public, poste sur YouTube une conférence dans laquelle il dit son écœurement de devoir soigner des centaines de patients obèses et diabétiques, rendus malades par l’industrie agro-alimentaire, qui nous inonde de sucre.

Depuis, la vidéo a été vue plus de 7 millions de fois. La presse a fait de Robert Lustig « le médecin qui a déclaré la guerre au sucre ». Pour mieux dénoncer les effets du sucre, Robert Lustig a écrit ce livre-choc qui fait émerger une vérité niée par les industriels et minimisée par les pouvoirs publics : le sucre est un aliment toxique et addictif (voir interview en annexe).

Dès l’enfance, nous nageons dans une mer de sucre. Biberons, petits pots, jus de fruits, pain, charcuterie, laitages : le sucre est partout. Et il fait des dégâts. Robert Lustig explique, études scientifiques et données historiques à l’appui, comment :

• La phobie des graisses, entretenue par les autorités sanitaires a permis la dissémination du sucre dans tous nos aliments.

• Les aliments sucrés bouleversent les hormones de la satiété et nous conduisent à manger sans faim.

• Le fructose (qui compose le sucre blanc pour moitié) est aussi toxique que l’alcool pour le foie.

• Le sucre est le principal responsable du syndrome métabolique qui mène à l’obésité, au diabète et à l’infarctus.

Comment l’industrie agro-alimentaire nous roule dans … le sucre

Quelques subterfuges utilisés par l’industrie agro-alimentaire, et dénoncés par Robert Lustig dans son livre, pour faire manger toujours plus de sucre à la population :

• Depuis des décennies, les autorités sanitaires incitent les populations à compter les calories, à manger moins gras et encouragent les industriels à proposer des produits allégés en graisses. Or, comment redonner de la saveur à un yaourt dont la matière grasse a été enlevée ? En y ajoutant du sucre ou des cousins du sucre !

Il existe plus de 40 appellations différentes pour le sucre ajouté aux produits transformés : dextrose, fructose, saccharose, sirop de maïs, lactose, malt d’orge… Ces appellations permettent aux fabricants de disséminer davantage de sucre dans les aliments.

L’étiquetage nutritionnel ne mentionne que les « sucres totaux », sans aucune distinction entre les sucres naturellement présents et les sucres ajoutés. La réponse des industriels ? : « Si nous donnons le détail des sucres ajoutés sur l’étiquette, tous nos concurrents pourront copier nos recettes. Il s’agit d’informations confidentielles.»

Les industriels sponsorisent de nombreux événements sportifs, marches caritatives et autres manifestations en lien avec une activité physique pour rendre plus acceptable le sucre présent dans les produits

L’industrie agro-alimentaire saupoudre les aliments de sucre et en supprime les fibres, car elles nuisent à la durée de conservation des produits (ce qui réduit les ventes). Les aliments dépourvus de fibres mais sucrés, eux, peuvent être congelés, transportés à travers le monde et cuits rapidement. Résultats : des aliments moins rassasiants, qui favorisent l’hyperinsulinémie, l’obésité et le syndrome métabolique.

Un poison, des antidotes

Dans son livre, Robert Lustig propose aussi des conseils pour perdre du poids et retrouver la santé.

• Comment faire travailler les hormones pour soi ?

• Comment réduire la consommation de sucre ?

• Faut-il remplacer le sucre par les édulcorants ?

• Faut-il suivre un régime alimentaire, et si oui, lequel suivre : végétarien, Atkins, méditerranéen, paléo IG

• Quels aliments peuvent être consommés à volonté ? Que manger avec modération ? Et quels sont les aliments à ne manger que lors des occasions spéciales ? Comment bien manger quand on ne cuisine pas

Sucre, l’amère vérité change radicalement notre rapport à la nourriture et ouvre la voie vers une vie véritablement plus saine. »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.