Coup de gueule: Et si le frelon asiatique c’était bien fait pour nous ?

En multipliant les ruches et en faisant proliférer les abeilles domestiques au dépens des abeilles sauvages , on a fourni un garde manger bien rempli aux frelons asiatiques.

On a inventé le drive pour frelons : il suffit pour eux, de se tenir autour des ruches et de guetter la sortie des abeilles pour leur tomber dessus.

Pas trop difficile pour eux, mais stressant pour elles au point que dans certaines ruches les reines stressées par ces attaques à répétition, ne pondent plus et mettant en danger la vie de l’essaim.

Vous allez me demander quelle solution ?  

Arrêter de multiplier bêtement et commercialement les ruches notamment en ville . La production de miel n’est pas la finalité de l’abeille et sa vente ne doit pas être un métier , au mieux un loisir à ne pas multiplier.

Favoriser les abeilles sauvages , en essayant de les aider à trouver des refuges comme des bois creux que l’on dispose un peu partout dans son jardin , des bambous sont un bon exemple.

Et de grâce, après avoir construit des barres d’immeubles HLM  pour les humains avec les résultats que l’on connait, ne créons pas des HLM à insectes avec ces « hôtels à insectes » qui sontpeut être bobologiquement correct, écologiquement surement pas.

Voilà c’est dit merci de faire circuler.

Le rebelle : 0

 

A ce sujet nous vous conseillons le livre de P Boyer sur les abeilles sauvages éditions Ulmer

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.