Soigner une allergie au pollen : les 5 meilleurs remèdes naturels

Les solutions médicales classiques contre l’allergie au pollen provoquent en général des effets secondaires assez importants. Pour les éviter, découvrez 5 solutions naturelles, comme l’ortie ou la nigelle, utilisables en prévention comme en traitement du rhume des foins.

Allergie au pollen : attention aux effets indésirables des médicaments

Le premier réflexe quand au printemps le nez coule, que les yeux piquent , que la gorge ou les bronches démangent,  est de penser à une rhinite allergique, appelé aussi rhume des foins. Le diagnostic posé, on commence par attaquer alors pour se soulager, avec souvent  des médicaments anti histaminiques. Ils ne sont pas dénués d’effets secondaires ces médicaments et pas des moindres lorsque des plantes existent pour soigner et guérir votre  allergie et, sans effets secondaires  néfastes.

La réaction allergique est liée à la sécrétion en surnombre d’histamine , cette substance et sa production  censées protéger à faibles doses, à plus fortes, cette présence devient toxique et gênante au point  de provoquer des réactions importantes comme:  faire couler le nez , pleurer les yeux qui aussi démangent, causer des accès de toux voire de vraies  crises d’asthme.

La première solution usuelle , la plus simple consiste alors à lutter contre les conséquences de l’allergie, en prenant sur conseil et prescriptions médicales, des médicaments classiques anti histaminiques destinés à lutter contre ce surcroit  d’histamine .

c’est logique mais pas serein , car ils ne sont ni anodins ces médicaments chimiques  lors de leur prise, ni dénués d’effets secondaires , attention notamment à ne pas conduire sous leur emprise : ils diminuent les réflexes et risquent de provoquer une somnolence accidentogène. Bien lire les précautions d’emploi à ce sujet.

Pour lutter contre l’inflammation causée par l’allergie , on est parfois aussi tenté d’utiliser  les anti inflammatoires  et aussi plus puissante encore, la cortisone sur prescription médicale uniquement , encore moins anodine mais c’est le praticien qui jugera de cette nécessité ou non . Là aussi risques d’effets secondaires majeurs  notamment digestifs, mais aussi sur l’ hypertension artérielle, la prise de  poids… voire même et c’est un comble , allergiques.

Alors, quelles alternatives à ces traitements contre l’allergie au pollen, plus naturelles et sans effets secondaires ? C’est le moment d’essayer les plantes !

Les plantes : une solution efficace contre les allergies saisonnières et sans effets néfastes

L’ortie et la nigelle sont deux plantes majeures  et utilisables en prévention de l’allergie au pollen mais aussi  en traitement quand la crise est déclenchée.

L’ortie (urticaire dioica) en infusion, en gouttes, en gélules contre l’allergie au pollen

Cette plante herbacée vivace  qui peut atteindre jusqu’à un mètre de haut aussi appelée grande ortie est hérissée de poils urticants ayant d’ailleurs donné son nom à une allergie cutanée : l’urticaire. On retrouve ainsi un des principes naturels : dans la Nature cohabitent les méfaits et les moyens de les contrer.

Photo de Paul Morley sur Unsplash

On va utiliser en médecine ses feuilles et son rhizome ,très riches en composés anti inflammatoires , anti allergiques, antalgiques, anti oxydants sans compter les nombreux sels minéraux et vitamines ( dont le fer, le calcium et les vitamines B et C pour les fixer). Tout un complexe du meilleur effet contre l’allergie au pollen.

La cure d’ortie pour soulager un rhume des foins sera de une à trois semaines. On va la prendre en infusion : à raison d’1 cuillerées à soupe de feuilles par tasse trois tasses par jour, ou en extraits fluides  ou teintures mères (50 gouttes 3 fois par jour), ou encore en gélules (1 à 2 par jour).

Notre conseil médical + : On peut aussi, tout simplement, consommer l’ortie,  sous forme d’eau d’ortie, pour soulager ses allergies et plus généralement retrouver la forme.

La Nigelle (nigella sativa) en huile  ou en graines pour soigner un rhume des foins

La nigelle est une plante herbacée connue de longue date. Elle a été ainsi retrouvée dans la tombe de ToutanKhamon, mais aussi dans l’Ancien Testament et le prophète Mahomet l’utilisait pour soigner une multitude de maux. ses graines sont utilisées comme épices : c’est le cumin noir.

Photo de Manuel Torres Garcia sur Unsplash

On utilise ses graines en cuisine, son huile en médecine . Elle est à la fois digestive, anti diabétique, anti oxydante et selon certains anti cancéreuse, au moins préventivement. Les extraits de nivelle contreraient la prolifération de cellules tumorales notamment au niveau du pancréas .Elle est anti inflammatoire et anti allergique notamment au plan respiratoire.

On utilisera son huile dans l’alimentation notamment au printemps  et les graines en cuisine excepté chez la femme enceinte avec un risque abortif non nul..

Notre conseil médical + : On peut aussi utiliser l’huile de nigelle en application au bord des narines pour calmer l’allergie saisonnière.

D’autres plantes sans être aussi importantes ne sont toutefois pas à négliger pour soigner une allergie au pollen.

Le cassis (ribes nigrum)

Vraie  cortisone verte, le cassis  se prend en gouttes, en tisanes. Il est aussi nommé groseiller noir. Cultivé généralement pour ses fruits, ici on va surtout utiliser les bourgeons de l’arbuste se présentant en macérais sous le nom latin de ribes nigrum. Sinon, on utilisera les tisanes  ou ses feuilles, mais peu ses fruits. Par ses composants, il est anti inflammatoire, donc anti allergique avec une puissance proche de celle de la cortisone sans tous ses inconvénients notamment digestifs. Et ceci sans contre indication ni effets secondaires néfastes pour soigner un rhume des foins !

Sa posologie est de trois tasses par j de tisane à raison d’une cuillerée à soupe par tasse de feuilles ou en macérats glycérinés trouvés en pharmacie / Dans un peu d’eau prendre 50 gttes 2 à 3 fois par jour. Pour la forme macérât, l’action anti allergique et anti inflammatoire est bien meilleure.

D’autres plantes peuvent aussi s’avérer utiles pour traiter les allergies. Ainsi, en dehors de l’ortie, de la nigelle et du cassis, on peut employer le plantain ou la pensée sauvage.

Le plantain (plantago) en tisanes, en  gouttes pour combattre les allergies

Le plantain est une plante connue comme l’herbe aux piqures, on le reverra dans un autre article. La Plante usuelle, se contentant de peu a beaucoup à donner, notamment contre les pollens. Ses feuilles fraîches ou sèches sont efficaces dans les problèmes allergiques respiratoires, l’asthme, la bronchite allergique, et toute inflammation des bronches comme du tube digestif, notamment en cas d’allergie au pollen. Elle est donc anti allergique généralement  et anti prurigineuse lorsque l’allergie touche la peau.

On la prendra en tisanes 1 cuillerées à café de feuilles fraîches ou sèches par tasse trois tasses par j pendant 1 semaine à renouveler si besoin, en extraits fluides 50 gouttes 2 à 3 fois par j.

Notre conseil médical +:  En cas de conjonctivite allergique on mettra sur les yeux de l’hydrolat de plantain et de camomille romaine pour un vrai soulagement plusieurs fois .par jour sur une compresse.

En cas  de rhume des foins quand le nez n’arrête pas de couler : prendre trois tasses par j pendant 5  j de la préparation suivant

1 cuillerées à soupe par tasse du mélange suivant :

  • 50 G de feuilles de plantain
  • 50 g de fleurs de sureau
  • 50 g de de thym 

Une petite dernière plante : la pensée sauvage (viola tricolor) qui se prend en tisanes

La pensée sauvage, est encore appelée violette des champs. On utilisera  toutes les parties aériennes fleuries dans le cadre d’un traitement de rhinite allergique. Riche en mucilage sorte de gel naturel qui protège les muqueuses cutanées, digestives, respiratoires, elle sera protectrice  préventivement et curativement, anti allergique, anti inflammatoire, .

On la prendra en tisanes: 1 cuillère à café par tasse et trois tasses par j 7 j en teintures et extraits fluides: 50 gouttes 2 à 3 fois par j

Notre conseil médical + : quand l’allergie atteint la peau

Longtemps utilisée à défaut d’autres traitements en cas de. syphillis , la pensée sauvage est la plante des dermatoses notamment de l’eczéma allergique ou pas Si l’on mâche de la pensée sauvage, on a vite dans la bouche un goût peu agréable de salicylate , goût mais surtout odeur que l’on retrouve dans les urines lorsqu’on la prend en infusion , ne pas s’inquiéter.

Notre dernier conseil médical +: un bienfaiteur général

La consommation de vinaigre de pommes ou de poires pris quotidiennement est du meilleur effet. Le vinaigre de cidre est  à prendre à raison d’une à deux cuillerées à café par jour tant que dure la crise et même après en cure de deux à trois semaines par mois. C’est un moyen de lutte naturel contre les rhumatismes mais aussi les allergies saisonnières, essayez. et dites le nous . Avantage : chacun peut fabriquer son vin aigre d pommes c’est facile et peu onéreux.

Article publié sur le site Soigner par les plantes le : 9 mai 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi :

C’est le moment gingembre

Une vraie richesse cet épice qui mérite bien mieux qu'un succès culinaire, c'est une aide médicale souverraine , lisez pour […]

Punaises on a des punaises au lit

Et si vous aviez des punaises au lit et alors oui mais on fait quoi?

La science des plantes, les plantes et la science

comment mais surtout pourquoi prendre des plantes sylvie nous dit tout écoutons la

Ouille ouille ouille , sont ce des hémorroïdes ?

Pas graves les hémorroïdes, elles guérissent toutes seules pas toujours et en tout cas elles font mal d'où la nécessité […]

Etes vous allergique comme 30 % des français et alors…

L'allergie c'est quoi ou plutôt les allergies, comment apparaissent -elles comment faire pour les contrôler ?

Allergiques , on arrête d’avoir les yeux qui piquent, le nez qui coule

Les allergies sont des réactions du système immunitaire à des substances étrangères appelées allergènes. Ces allergènes peuvent être présents dans […]

Finies les allergies

prévenir et guérir les allergies avec des plantes, c'est le programme que l'on vous propose en complément d certains traitements […]

La parade homéopathique contre les allergies du Dr Sarembaud

L'homéopathie ça marche et aussi contre les allergies c'est ce que nous dit notre médecin expert le DR Sarembaud homéopathe

Bienvenue sur le site du Dr. Jacques Labescat, votre référence en matière de santé naturelle. Ici, vous trouverez une mine d'informations et de conseils pour votre bien-être.

Le Dr. Labescat, médecin passionné, partage son expertise en médecine complémentaire et naturelle, mettant l'accent sur des méthodes à base de plantes telles que la phytothérapie. Sa vaste expérience clinique et ses recherches approfondies font de lui un professionnel de confiance dans le domaine.

Que vous cherchiez des conseils pour améliorer votre santé, des informations sur des pathologies spécifiques ou simplement une source fiable de connaissances, ce site est là pour vous guider vers une vie saine et équilibrée.

Explorez, apprenez et prenez votre santé en main grâce aux plantes !