Pourquoi soigner son intestin ? Article 2 prébiotiques ou probiotiques ?

Un petit rappel: on a 40 000 millards de bactéries constituant la flore intestinale ou « microbiote ». Parmi elles une majorité de bonnes bactéries. Mais

Si ces bonnes bactéries ne sont pas bien « soignées » , voire sont même détruites , ce sont les mauvaises qui prolifèrent et marquent le début de bien des ennuis .
Ainsi un traitement antibiotique ( mot signifiant  littéralement: qui tue) ou un traitement anti inflammatoire  est en général très agressif pour notre microbiote.

Pour éviter cet inconvénient, c’est là que l’on doit prendre éventuellement des probiotiques ou bonnes bactéries censées limiter les dégâts des traitements médicamenteux chimiques.

En revanche, les dégâts faits ou un peu avant, c’est avec des prébiotiques, que l’on va fortifier les bonnes bactéries et leur donnant de la force, leur permettre d’effectuer correctement le travail pour lequel elles sont programmées.

Une fonction au moins double: produire et renforcer l’immunité du corps contre les agressions virales et bactériennes ( 70% de l’immunité provient de l’intestin) et assurer la digestion correcte des aliments en les transformant en corps simples et facilement assimilables.

Quels prébiotiques alors ingérer dans notre assiette pour leur en faire profiter?

nous vous en parlerons dans un prochain article mais deux pour commencer

les amidons complexes

les fibres végétales    à suivre

 

Mais aussi l’intolérance au lactose à lire le très intéressant sujet développé par l’Institut Pasteur de Lille  cliquer ici

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *